mardi 12 février 2019


XXXIe Concours francophone de la nouvelle
L’encrier renversé


Article premier  La revue de nouvelle L’encrier renversé organise son 31e concours francophone de nouvelle. Il sera ouvert du 1er janvier au 15 mai 2019. La Ville de Castres et le Crédit agricole Nord-Midi-Pyrénées en sont les partenaires.
Article 2  Le concours est ouvert à tous les auteurs francophones résidant en France ou à l’étranger. Aucun thème n’est imposé. La participation est libre.
Elle est gratuite :
 pour les abonnés à L’encrier renversé [cf. encrierrenverse.canalblog.com] ;
 pour les participants qui commanderont le numéro « concours » 2019 [10 €] ;
 pour les moins de 18 ans, qui auront à fournir la copie d’un document d’identité accompagnée d’une autorisation de participation signée de leur représentant légal ;
 pour les candidats domiciliés hors France métropolitaine, Corse et Monaco.
Pour les autres candidats la participation au concours est fixée à 5 € [chèque établi à l’ordre de L’encrier renversé].
Les membres des jurys et les organisateurs ne sont pas autorisés à concourir.
Article 3  Chaque auteur ne peut envoyer qu’une seule nouvelle.
Le manuscrit sera dactylographié en quatre exemplaires. La nouvelle ne devra pas excéder 22 500 signes, soit 15 pages [déf. du signe : lettre, chiffre, signe de ponctuation, symbole ou espace entre mots].
Les pages seront simplement reliées par une agrafe, sans spirale, sans couverture ni réglette.
Les nom et adresse de l’auteur seront inscrits sur une feuille indépendante. Dès réception un codage garantissant l’anonymat du candidat sera effectué. L’emploi d’un pseudonyme est autorisé. Les manuscrits non retenus ne seront pas renvoyés aux auteurs mais détruits.
Article 4  La nouvelle proposée ne devra jamais avoir été publiée, quel que soit le support [recueil, revue, journal, autoédition, Internet, etc.], à la date de parution du numéro « concours » de L’encrier renversé [1er trimestre 2020].
Article 5  Les manuscrits seront adressés du 1er janvier au 15 mai 2019 minuit [cachet de la poste faisant foi] à l’adresse postale suivante :
L’encrier renversé (concours de nouvelle), 9, hameau En Priou, 81580 Cambounet-sur-Sor (France)
Aucun avis de réception ne sera envoyé.
Article 6  Le concours est doté de quatre prix :
— le premier prix [prix de la Ville de Castres/L’ER], doté d’un montant de 1 000 euros, est offert par la Ville de Castres ;
— le deuxième prix, doté d’un montant de 300 euros, est offert par L’encrier renversé ;
— le prix Marie-Schembré, doté d’un montant de 200 euros, est offert par L’encrier renversé. Il récompensera l’un des auteurs participants résidant en Région Occitanie.
— le prix Lycéens, doté d’un montant de 150 euros, est offert par le Crédit agricole Nord-Midi-Pyrénées à l’un des auteurs finalistes choisi par des élèves des lycées de la Borde-Basse de Castres et Maréchal-Soult de Mazamet.
Les dix premiers textes ainsi que ceux des lauréats du prix Marie-Schembré et du prix Lycéens seront publiés dans le numéro « concours » 2019 de L’encrier renversé. Leurs auteurs recevront deux exemplaires de ce numéro.
Article 7  Pour le prix de la Ville de Castres/L’ER, un premier jury composé des membres de L’encrier renversé et de jurés choisis par la rédaction opérera une sélection de nouvelles après lectures [chaque manuscrit est lu par quatre jurés].
Une seconde sélection de 10 à 20 nouvelles sera ensuite proposée au jury final. Celui-ci classera les textes retenus du 1er au 10e.
Le jury final sera composé de Lodewijk Allaert (lauréat 2009), Gérard Bastide (lauréat 1998), Catherine Béchaux (lauréate 2012), Michel Burlot (lauréat 1993), Chantal Célotti (lauréate 2003), Jean-Claude Chabel (lauréat 1997), Patricia Chauvin-Glonneau (lauréate 1999), Thierry Covolo (lauréat 2015), Annick Demouzon (lauréate 2013), Pierre Denizet (lauréat 2016), Mireille Félix (lauréate 2001), Pierre Hanus, Patrick Larriveau (lauréat 2006), Julie Matignon (lauréate 2008), Virginie Mouligneaux (lauréate 2017), Marc Nicolaieff (lauréat 2018), Françoise Provini-Sigoillot (lauréate 2000), Christiane Rolland-Hasler (nouvelliste et critique), Wernicke (lauréate 2014), de plusieurs élus et représentants de la Ville de Castres, des médiathèques de la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet, de libraires, d’un représentant du Crédit agricole Nord-Midi-Pyrénées et du comité de rédaction de L’encrier renversé.
Article 8  Les prix seront remis à la médiathèque de Castres en mars 2020. Seuls les lauréats résidant sur le territoire métropolitain, invités par les organisateurs, devront être obligatoirement présents pour recevoir leurs prix.
Les candidats dont les nouvelles seront sélectionnées pour le jury final seront avertis avant le 31 juillet 2019, les lauréats seront prévenus au début du mois d’octobre, le Prix Lycéens à la fin décembre 2019.
Article 9  Aucun recours fondé sur les conditions de déroulement du concours ou ses résultats ne sera admis. La participation au concours implique de fait l’acceptation totale et sans réserve du présent règlement.
Le seul fait de présenter une œuvre au concours sous leur nom implique pour les participants qu’ils garantissent en être bien les auteurs.
Les organisateurs se réservent le droit de modifier ou dannuler ce concours si des circonstances extérieures les y contraignaient.

Pour tout renseignement : encrier.renverse@wanadoo.fr


du 29 juillet au 2 août 2019
Frédérique Martin

Frédérique Martin est un écrivain de fiction, publiée dans diverses maisons d’éditions : Belfond, Le Rocher, Magnier, IN8... Elle écrit aussi bien des romans, des nouvelles, de la poésie que des textes de commandes. Elle anime de nombreux ateliers d’écriture, élabore des interventions artistiques variées et donne des lectures-spectacles de ses livres. Elle est également chroniqueuse sur radio campus et a collaboré au site enviedecrire.com. Derniers ouvrages parus : Le vase où meurt cette verveine, Sauf quand on les aime (Belfond-Pocket), J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus) (Belfond). Site : https://www.frederiquemartin.fr

Faire progresser son manuscrit

Ce stage s’adresse à celles et ceux qui ont besoin de temps et de soutien pour faire avancer leur manuscrit. L’écriture est lancée, parfois bien avancée, mais au quotidien, plusieurs difficultés se conjuguent pour ralentir ou arrêter le processus : priorités familiales et/ou professionnelles, procrastination, découragement, pannes, isolement, limites à repousser... Ecrire s’apparente à un marathon et ce stage peut-être une étape décisive pour continuer.
Un bilan est à préparer en amont et vous sera remis à l’inscription. Ce bilan vise à vous (re)connecter à votre projet et me permettra d’avoir une vue d’ensemble avant de démarrer le stage.
« Il n’y a pas à regretter les chemins suivis, les retards pris, ou ce qui a été vécu. En tirer profit pour avancer, en comprendre les mécanismes, c’est ce qui donne un sens à l’expérience. Il m’est apparu que la lucidité devait être éveillée et constamment sollicitée. Si on veut écrire – c’est ce qui nous intéresse ici – vraiment écrire, alors il vient un moment où on doit s’engager et mouiller sa chemise. Car si on ne mise pas sur soi, qui le fera ?
Organisation du séjour
Atelier : Il sera animé par Frédérique Martin écrivain et auteur de plusieurs ouvrages.
Il débutera le lundi 29 juillet à 9h00 _Horaires 9h00-12h00 et 15h00-18h00_ Et se terminera le vendredi 2août en fin d’après-midi.
Hébergement : Plusieurs possibilités d’hébergement à proximité immédiate (se renseigner auprès de l’association)
Gîtes et chambres d’hôtes, Hôtel des Consuls (dans le village), Camping (à proximité du village)

Restauration
 : Le déjeuner est organisé par l’association Vère Les Arts. Le repas du soir est libre et à la charge des stagiaires. Il y a plusieurs possibilités de restauration dans le village.
Restaurant des arcades, Restaurant Le Ménagier, Pizzeria Marina, épicerie…
Coût du stage : Le coût du stage est fixé à 440€. Il comprend la prestation de Frédérique Martin, les déjeuners au restaurant et l’adhésion à l’association Vère-les-Arts.
132€ d’arrhes, soit 30% du montant du stage, seront versés à l’association Vère les Arts au moment de l’inscription. Le solde sera versé le premier jour du stage.
Nombre de places limitées : 10 personnes maximum.
En cas d’annulation du stage par l’association, les arrhes seront remboursées.
Renseignements et inscriptions : Nicole Jolimoy – 06 63 15 52 19 – email : verelesarts@orange.fr
Photo de Frédérique Martin Emmanuel Grimault

Association Vère Les Arts - Espace 2jol - Place de l'Hopital

lundi 24 septembre 2018

Ecrire avec la méthode du flocon de neige !

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai le plaisir de vous proposer une nouvelle journée d'écriture sur le thème suivant :

Ecrire avec la méthode du flocon de neige  !



SUR L'ATELIER D'ECRITURE :

Pour celles et ceux qui me connaissent, vous savez que je suis toujours en quête de nouvelles façons d'écrire et d'apprendre à écrire. Comme souvent, cette méthode nous vient des Etats-Unis où cela fait bien longtemps que l'on considère que l'écriture s'apprend comme la musique ou le dessin.
J'ai découvert cette méthode du flocon l'année dernière et je l'ai essayée. Le principe est simple : vous commencez avec quelques mots et ensuite vous construisez étape par étape votre texte.
Cette méthode s'appelle ainsi car elle s'inspire de la création d'un flocon de neige comme illustrée ci-dessous:



L'avantage de cette méthode est qu'elle est très rassurante. On peut commencer avec une simple phrase : "Un jour, quelqu'un s'est dit qu'il fallait bien qu'il se mette au boulot et s'est donné une semaine pour y arriver".
Et vous finissez avec la Bible. :)

Le principe de cette journée d'écriture est de partir d'une phrase inspirante. Vous pouvez en choisir vous-même et venir avec, j'en apporterai de toute façon. Pour cela, rien de tel que les titres de journaux ou les petites annonces.
Un exemple pourrait être la fameuse micro-nouvelle d'Hemingway :
"A vendre : chaussures bébé, jamais portées"

Ensuite, je vous accompagne, étape par étape, pour développer votre "flocon" - votre texte.

Pour participer à cet atelier d'écriture, pas besoin de compétence particulière, juste l'envie de s'accorder du temps pour soi, dans la joie et la créativité !
L'important c'est de vous amuser et de prendre du plaisir.


QUI SUIS-JE ?
Je serai l'intervenante de cet atelier d'écriture.
Animant des ateliers d'écriture depuis 2001 dans de multiples cadres, je suis écrivain, auteur de sept livres publiés dont 4 romans aux éditions Calmann-Lévy et traduits dans une vingtaine de pays.
J'accompagne également à titre individuel des personnes qui ont un projet d'écriture. A ce jour, 7 de mes participants ont publié au moins un livre.
J'assure des cours d'écriture à l'Université de Toulouse Jean-Jaurès dans le cadre du Master de création littéraire. Plusieurs de mes étudiants ont également publié des romans.
Pour en savoir davantage, je vous invite à visiter mon site : www.muriel-romana.com

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jour : Dimanche 21 octobre 2018
Lieu de l'atelier : Toulouse (métro Minimes)
Horaires : de 10h-17H (apporter son pique-nique)
Tarif :
60 euros (tarif réduit possible)

N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire.

A bientôt !


Muriel Romana